in

Tatouage Maori : Histoire, illustrations et significations

Tout le monde connait le tatouage maori. Plusieurs personnes portent ce motif polynésien sur la peau. Il s’agit d’un art qui se pratique dans différents endroits également, la Polynésie en premier. Le tatouage maori se fait d’une manière traditionnelle avec des bâtons où on introduisait des aiguilles et de l’encre.

Le Maori est en quelque sort une culture propre ancestrale ayant une histoire bien unique.

Découvrons alors dans la suite de l’article les significations et l’histoire du tatouage maori.

Tatouage Maori : origines, histoire, significations et modèles

Les Maoris de Nouvelle-Zélande ont créé la culture du tattoographie, connue en Polynésie, qui est un art très impressionnant. Le tatouage maori est un symbole culturel et social. Le tatouage reflète un art raffiné ayant plusieurs significations selon l’emplacement et le type de motif. Le type de tatouage dépend du rang social. Il marque une certaine affiliation tribale.

Méthodes de tatouage maori

Pour faire un tattoo maori, on utilisait des dents très larges, qu’on appelait uhi. On les trempe ainsi dans un pigment foncé puis on les introduit dans la peau avec des maillets appelé tā. Le rôle de la dent c’est de percer la peau. Faire un tatouage avant est pénible voire même dangereux.

On utilisait des pigments naturels. Ensuite, avec l’arrivée des Européens, la poudre à canon est devenu l’encre des tattoos et ce afin de mettre en valeur les motifs et les accentuer.

Puis, en 1840, les maoris ont remplacés les dents par du matériel métallique, tout comme les ciseaux.

C’est quoi le tatouage moko maori ?

En 1850, le moko est devenu assez célèbre, c’est un tatouage fait sur le visage. Il s’agit de l’art du diable, comme plusieurs le disent. Le moko est apparu surtout pendant la guerre contre la colonisation britannique. La pratique du moko n’était pas totalement stable, elle est plutôt perturbée par la colonisation et la religion chrétienne aussi et ce au milieu du dix-neuvième siècle.

Le moko signifiait aussi la fertilité et le passage à l’âge adulte. Les femmes faisaient du moko pour dire qu’elle sont devenues pubères.

Après, à la fin du dix-neuvième siècle et XXème siècle au début, on a appris à faire du tatouage en utilisant des aiguilles. De même aujourd’hui, on utilisait des aiguilles.

Le moko et sa forme artistique

A partir de 1980, on a remarqué la renaissance du moko atteignant son apogée en 2000. Le moko est aujourd’hui un art reconnu et bien accepté de la Nouvelle-Zélande. Ce type de tatouage a connu plusieurs évolutions. Le tatouage moko est très esthétique et est bien connu dans le Pacifique et dans tout autre lieu dans le monde.

Pour qui le tatouage maori ?

Généralement, le tatouage maori est consacré pour les personnes de rang élevé dans la société car il symbolise le pouvoir et le prestige aussi.

Le début de l’art maori

Tout au début, le tattoo maori se fait pendant l’âge adolescente puis on y rajoute d’autres motifs tout le long de la vie, tout dépend des événements vécus caractérisant la vie d’une personne. Le tattoo maori est très sacré et est considéré inviolable.

Faire un tatouage maori est-il douloureux ?

Bien évidemment oui, car tout simplement on utilisait un outillage traditionnel avec des dents larges, des os pour introduire les pigments. Il s’agit d’une pratique pénible et très douloureuse. 

Pour faire un tattoo maori, vous devriez supporter la douleur et être prêt à résister. Il s’agit d’un processus laborieux et assez long.

>> Lire aussi >>
Les Meilleures Nouvelles Technologies de Tatouage révolutionnaires ! Le Top du Top !
Tattoo floral : Merveilleux Tatouage Orchidée et signifcations

Attente de la guérison des plaies, comment faire ?

Suite à un tatouage au visage, la personne tatouée devrait s’abstenir de manger avec les mains pour ne pas contaminer le résultat du tatouage et les blessures. On donne à manger alors avec un entonnoir en bois. Pour reprendre sa vie normale, il faut attendre que les plaies guérissent.

Remarque : le tatouage sur le visage n’est pas permis à tous, il faudrait que la personne soit d’un rang élevé et jamais un esclave.

Modèles Tatouage Maori

Maori Nouvelle-Zélande
Maori Nouvelle-Zélande
Un beau design pour femme
Un beau design pour femme
Toute la jambe et la cuisse
Toute la jambe et la cuisse
Tattoo avant-bras
Tattoo avant-bras
Tatoué sur le dos
Tatoué sur le dos
Tatouage sur le visage, Maori people
Tatouage sur le visage, Maori people
Tatouage coloré, peuple maori
Tatouage coloré, peuple maori
Sur le bras
Sur le bras
Sur la jambe
Sur la jambe
Merveilleux tatouage maori
Merveilleux tatouage maori
Femme de la Nouvelle-Zélande
Femme de la Nouvelle-Zélande
tatouage maori, Tatouage Maori : Histoire, illustrations et significations
Épaule et bras tatoués
Cuisse tatouée
Cuisse tatouée
Bras et pieds tatoués
Bras et pieds tatoués
Bras et arrière du dos
Bras et arrière du dos
Beau tatouage maori
Beau tatouage maori
Au niveau des deux jambes
Au niveau des deux jambes
Au niveau de la coude
Au niveau de la coude
Art Maori
Art Maori

Conclusion

Un grand débat concernant les origines définitives du tatouage maori et surtout la culture polynésienne et la notion du tatouage en général. Les Maoris font partie des polynésiens, une des tribus (d’autres tribus : les Samoïens, les Niouens, les Tongois, les Cook Islanders, les Hawaïens, les Tahitiens,..).

L’art Maori à la Nouvelle-Zélande

Le tatouage maori, bien connu aujourd’hui, dans monde entier ! Les plus grands tatoueurs proposent à leurs clients dans le catalogue des motifs maoris.

Pour terminer, l’équipe de rédaction souhaite que cet article vous a été bénéfique, n’hésitez pas à le partager avec vos amis et proches.

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

tatouage éphémère

Tatouage éphémère : Principes, utilité et praticité

coût tatouage

Prix du tatouage : combien coûte un tattoo ? A quel prix s’attendre ?